» Blog d'un adhérent du MoDem de Reims (http://catulle.zeblog.com/)

Catulle

Catulle"Etre de droite ou de gauche, c'est être hémiplégique" Pierre Desproges

Calendrier

« Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Le Modem sera humaniste ou ne sera pas.

Par Catulle :: 21/06/2007 à 22:23 :: Général
Je réagis à cet article du Monde, et ce d'autant plus que j'ai moi même été confronté à ce problème là.



Petit rappel des faits :

Un beau matin, un petit document tout à fait officiel est distribué dans nos classes de Khâgnes et d'Hypokhâgnes rémoises. Il indique qu'une fine équipe de chercheur viendra bientôt pour soumettre les étudiants à un test, sur la base du volontariat ; la présence en classe est tout de même obligatoire (hem...). Il s'agira d'un questionnaire puis d'un prélèvement d'ADN à partir d'échantillons buccaux. Bien que l'anonymat soit garanti, les coordonnées des étudiants sont réclamées. Nom, prénom, âge, sexe...


La réaction est quasi immédiate : refus catégorique des plus offusqués, septiscisme des plus placides, effroi des professeurs, débats interminables entre étudiants. Beaucoup se refusent à coopérer. Finalement, le proviseur refuse, sur la base d'un vice de forme administratif (geste courageux).

Ambiance...

En fin de compte, il ne fallait pas s'inquiéter du côté du fichage, du moins le semble-t-il. Mais cela n'enlève pas la gène immense devant cette histoire pleine de gros mots : ADN, test, délinquance...

Car on ne peut s'empêcher de constater les dérives d'une société vers un certain "biologisme", qui ferait de la génétique le facteur explicatif le plus direct du comportement humain. Un homme simplement ramené à un ensemble de rouages seulement supérieur à la machine la plus quelconque par sa complexité.

Je pose une question simple et franche : croyez vous que ceci est une machine ?






Quant à moi, citoyen d'une société démocratique modernes croyant aux idées de la modernité et de la démocratie, je répond clairement NON.

Et j'ai le grand plaisir de constater que François Bayrou, et derrière lui le MoDem, s'élève bien haut contre ce genre de dérives, y compris lorsquelles viennent du plus haut. Est-il besoin de rappeler les propos du Président Sarkozy alors candidat sur la génétique ? Sa vision déterministe, presque opposée à celle du libre-arbitre, a même été commentée et reprochée par l'Archevêque de Paris, Mgr Vongt-Trois. C'est dire !

Voir cet article d'AgoraVox pour avoir un bon résumé de cette affaire...


Je suis persuadé que la Politique doit se fonder sur un socle stable et inébranlable d'options morales sur lesquelles on ne peut pas transiger. Une fondation éthique et philosophique qui servirait de piliers à des propositions cohérentes. Cette fondation éthique est la condition ensuite pour le pragmatisme que l'on peut appeler de ses voeux contre l'idéologie et ses oeillères. La position du MoDem comme élément central de la vie politique n'acquiert sa légitimité que si le MoDem se fait le plus intransigeant représentant des valeurs essentielles que sont les Droits de l'Homme, la Démocratie, la Laïcité, la Vertu politique.





L'urgence pour le MoDem est certainement dans cette mise aux point de nos valeurs. Que les Français puissent savoir qu'ils peuvent compter sur le MoDem pour la protection et l'application de ces valeurs.

Le MoDem sera donc humaniste ou ne sera pas !



Catulle








Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://catulle.zeblog.com/trackback.php?e_id=215283

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :