» Blog d'un adhérent du MoDem de Reims (http://catulle.zeblog.com/)

Catulle

Catulle"Etre de droite ou de gauche, c'est être hémiplégique" Pierre Desproges

Calendrier

« Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Sur la prestation de Valérie Lang...

Par Catulle :: 25/06/2007 à 21:30 :: Général

D'abord l'objet du billet : cette partie de l'émission de Laurent Ruquier avec Valérie Lang, membre et candidate du MoDem.




Mon commentaire ensuite, sur plusieurs points :

  • Je pose la question de la légitimité de la présence de Valérie Lang sur le plateau. Je pose comme hypothèse - à mon avis facilement démontrable - que jamais la suppléante de la 3ème circonscription des Hauts-de-Seine n'aurait été, en temps normal, invité sur un plateau de télévision. Je pose comme hypothèse que ce "droit de parole médiatique" (j'emplois à dessein les guillemets) n'est du qu'au seul nom de Mme Lang, effectivement fille de l'ex-Ministre socialiste Jack Lang. Maintenant, cela l'a rend-elle plus représentative que vous, lui, elle, moi, le premier encarté MoDem venu, pour passer à la télévision et représenter le Mouvement Démocrate ? Absolument ai-je envie de répondre
  • Il faut que le MoDem se méfie des médias et de cette tendance du "peopliser pour mieux régner" : le seul intérêt de la chaine lorsqu'elle a invité Mme Lang était cette curiosité type France Dimanche. "Ah tiens, on va voir ce que donne la fille de Lang. Oh, tu as vu, elle est pas dans le même parti que son père, oh on va en profiter pour la questionner là dessus, peut être qu'elle en dira du mal"..... Et voilà comment on se retrouve instrumentalisé par la télé dans une optique qui est tout sauf politique.


  • On va me répondre : "et alors, le principal est qu'elle parle du MoDem, qu'elle le représente et qu'elle en fasse sa promo". Hem... Je bute déjà sur le mot promo : on ne vend pas une lessive, on milite pour des idées. Et je pose la question suivante : peut-on décemment militer pour des idées dans une émission de divertissement, ou au final n'encourage-t-on pas le système de la télépolitique stérile, anticonstructive voire répulsive pour le citoyen. Qui a oublié Arnaud Montebourg et sa petite blague sur François Hollande sur le plateau du Grand Journal de Denisot, sur Canal+, ou un homme politique régulièrement vient dire trois mots, commenter telle ou telle nouvelle plus ou moins interessante et entendre quelques blagues de la bouche d'Ariane Massenet... Franchement, le MoDem, parti de citoyens actifs, ne pourrait-il pas se passer de tous ces simagrés crétinisants ? Je réponds franchement oui...

Je rebondis ensuite, et c'est plus important, sur le propos même de Mme Lang dans ce moment de l'émission où elle est prise à parti par Eric Zemmour - un Eric Zemmour dont il est parfois bon d'écouter les positions, parfois provoquantes, mais dont l'anticonformisme peut parfois être instructif - , avec dans l'émission le rôle du vilain réac de base, comme le prouvent les huées du public titillé toujours au bon moment par le chauffeur de salles...


Petit extrait :

Eric Nauleau : "C'est arrivé près de chez moi, c'est arrivé près de chez vous comme on dit,  je trouve inadmissible d'aller expulser des gamins scolarisés.
Eric Zemmour : c'est du sentimentalisme !
Valérie Lang : Et alors ? Je vais vous dire et alors ? Vive les sentiments !
Eric Zemmour : On ne fait pas de politique avec du senti...
Valérie Lang : ...Mais c'est quoi ce truc ? Y en a marre ! Merde ! Y en a marre !
Eric Zemmour : Ca c'est très bon pour la télé !
Valérie Lang : Mais c'est pas bon pour la télé ! C'est ce qu'on est : on est des humains ! Mais ça va pas ? On n'est pas des machines à fabriquer du fric !


Enfin, et c'est certainement beaucoup plus important : le ton de Mme Lang est exactement le contraire de celui qu'en tant que citoyen je veux entendre de la bouche d'un réponsable politique. Je ne veux pas entendre ce genre de propos, emportés, dans le sentiment, le ressentiment, tout ce qu'il y a de contraire à une réflexion politique constructive. S'il est un mot qui doit dominer dans le vocabulaire démocrate, c'est bien celui là : CONSTRUCTIF. En l'occurrence, il m'est difficile de ne pas être d'accord avec Zemmour : oui, ce sont là les propos d'un Bo-bo tels qu'on l'entend dans la bouche de ces cadres socialistes qui sont arrivés à dégouter les citoyens républicains et humanistes du PS. Et effectivement, je n'ai aucune envie de retrouver ça au MoDem... Si l'on veut éviter les clichés sur notre compte, celui de "nouveau parti des Bo-bos" il faudrait peut être commencer par ne pas donner des armes à nos détracteurs...


Il me semble que je ne serais pas le seul choqué par la prestation de Mme Lang samedi 23 juin chez Laurent Ruquier. Mais le débat est ouvert, et si l'on me trouve injuste ou si l'on veut m'opposer des contrarguments, les commentaires sont ouverts !


A bon entendeur.



Catulle






Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://catulle.zeblog.com/trackback.php?e_id=216993

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :